Mug

matériel

  • Mug (coloris au choix)
  • Dessin
  • Gants de protection

Hello !

Je m’appelle Amandine alias Blandineland sur la toile, grande passionnée de loisirs créatifs, je suis tombée dans la marmite du DIY très jeune, chez nous la customisation c’est une histoire de famille ! Aujourd’hui, je vis avec mon amoureux et mes deux chats dans notre grande maison.

Quand on vit avec un Geek, forcément on a tout un tas de trucs autour des jeux vidéo et on en vient à partager la passion de son amoureux, alors comme on n’aime s’offrir des petits cadeaux tout au long de l’année et qu’il adore le café, j’ai eu envie de personnalisé nos tasses.

J'ai une idée !

J’ai décidé de faire des tasses à café pour le petit-déjeuner sur le thème d’un vieux jeu vidéo que nous aimons tous les deux et qui constitue une petite partie de notre histoire.

les étapes :

  • 1Tout d’abord je me suis inspirée des dessins originaux du jeu « Bubble Bobble » afin de pourvoir récréer une image y correspondant. Je l’ai réalisé sur le logiciel de dessin, en prévoyant de mettre les deux petits dragons cracheur de bulles chacun sur un mug différent afin que nous ayons Monsieur et moi, notre mug. Je l’ai ensuite exporté en fichier jpeg.
  • 2Une fois mon fichier image créé, je l’ai retravaillé en fonction de la taille d’impression pour chacun de mes mugs, c’est-à- dire 21 cm x 8,8 cm. Ensuite je l’ai envoyé à l’imprimante pour la sublimation en vérifiant bien que le dessin sorte en miroir.
  • 3Pour procéder au transfert, je commence par positionner mon dessin face contre le mug en mettant du ruban adhésif spécifique pour la chaleur afin de bien le maintenir en place durant la phase de transfert. Après, je mets en route la presse afin qu’elle chauffe en la paramétrant selon le modèle de mug utilisé (se référer au tutoriel de la machine).

    Lorsque la presse se met à biper, je peux positionner ma tasse dans le réceptacle ; le mug est automatiquement encerclé et la température monte jusqu’à atteindre le degré spécifié. Ensuite, j’attends la fin du décompte pour récupérer ma tasse à l’aide du gant de protection.

    Et pour éviter que la sublimation ne continue de faire effet et que les couleurs ne se mettent à baver, je passe tout de suite mon mug à l’eau afin de le refroidir et figer le dessin.

Publiée le 13/11/2016 à 2:22 Par Amandine